برنامه Lassé par Tinder ، il crée une où در تطابق ne peut … qu'avec lui mêm

Translating…

« En utilisant les dernières technologies en matière d’analyse de la personnalité et de deep learning, Singularity vous fait gagner d’innombrables heures de balayage en vous faisant correspondre avec moi. » Aaron Smith, jeune américain de 32 ans, ne manque pas d’humour. Avec un ami ingénieur, il vient de créer l’application Singularity qui permet de ne rencontrer qu’une seule personne : lui même. On peut la télécharger via unsite dédié.

Il s’agit bien sûr d’une blague, mais cette démarche vise aussi à dénoncer la tyrannie du choix qui règne parfois sur les services de rencontre. «Bien sûr, vous pouvez rencontrer des gens à l’ancienne en sortant, mais c’est beaucoup de travail. Alors, au lieu de cela, vous naviguez dans ce sombre paysage dystopique parcourant les fonds de l’humanité à travers votre smartphone alors que chaque jour vous rapproche de la mort », ironise Aaron.

De l’humour mais pas que

Au démarrage de l’application, un écran vous invite à vous connecter en renseignant votre numéro de sécurité sociale. Il s’agit bien entendu d’un trait d’humour puisque vous pouvez rentrer directement en cliquant sur « Ok, d’accord. » Il n’y a ensuite pas de choix possible, vous naviguez entre les photos du jeune créateur et pouvez admirer ses compositions musicales, son amour des animaux…

Le décalage est bien au rendez-vous, mais une page contenant les informations de contact sous la forme d’une page Facebook et d’une adresse e-mail sont néanmoins bien présentes. Il indique d’ailleurs avoir reçu quelques demandes d’amis sur le réseau social et se dit plus que prêt à rencontrer quelqu’un par ce biais.

L’ironie de l’histoire étant qu’il va peut-être trouver l’âme sœur via Facebook. L’entreprise vient justement de lancer Dating,son service de rencontre, qui entend bien bouleverser le secteur. Cette fonctionnalité n’est pour l’instant pas disponible en France mais elle devrait arriver en 2020.

 

Read More